Amsterdam: mon but ultime est la nourriture

N’en déplaise aux Indonésiens, j’adore la nourriture locale et régionale indonésienne, mais je déteste la nourriture standardisée à l’Indonésienne et je ne peux plus voir en photo un riz frit.

Par conséquent, chaque retour en Europe est pour moi un moyen de refaire le plein d’aliments que l’aime beaucoup. A savoir le fromage, le chocolat, le vin.

Et qui dit Pays-Bas dit bon fromage. J’avais donc absolument hâte d’aller au marché du samedi dans le quartier De Pijp, rue Albert Cuypstraat, pour acheter du fromage et de la saucisse. Un petit tour par le supermarché peut-être?

P1070732

Le vin est terriblement peu cher aux Pays-Bas et j’envie soudainement les Français qui ont fait le choix de l’expatriation à Amsterdam.

Ce qui m’a fait rire au supermarché, c’est la réglisse, de partout, de la réglisse.

Et puis le fromage!

P1070734

Bien entendu, nous ne sommes pas loin de la Belgique! Et dire que je ne me suis même pas débouché une bouteille de Trappe Quadruple!

P1070735

Du poisson pas cher au marché (par rapport aux prix français!). De mon côté, j’ai acheté des saucisses italiennes et françaises à ramener en Indonésie, et du fromage à gogo!

P1070758

P1070766

Et enfin mon déjeuner,

Parce que je ne suis jamais allée manger au Hard Rock Café, il me semble qu’il est temps de faire quelque chose concernant cette terrible situation! Et je n’ai pas regretté, c’était vraiment bon!

P1070773

Amsterdam: que trouver à l’aéroport et à quel prix?

Bonjour à tous!

Prenant pas mal d’avions en ce moment et vivant dans un pays où tous les produits importés sont difficiles d’accès ou à des prix défiant l’imagination humaine, j’avais cherché avant de partir en voyage des informations concernant les produits que l’on peut trouver à l’aéroport d’Amsterdam, à quel prix. Et je n’avais pas trouvé grand chose.

Donc j’ai décidé de vous faire moi même un petit compte rendu des courses, car courses il y a eu, pour vous donner une idée des prix et que vous puissiez éventuellement planifier vos achats.

A l’aéroport d’Amsterdam, qui est l’un de mes préférés d’Europe de par sa structure bien conçue, ses nombreux cafés et restaurants et ses nombreuses échoppes, j’ai pu déjà acheter des bulbes de tulipe, de l’alcool, du maquillage, des smoothies, des jus de fruit. Je n’achète pas de maquillage en général hors aéroport, du fait de la grande différence de prix que l’on peut trouver selon les produits.

Donc catégorie n°1: le maquillage: vous trouverez toutes les marques françaises de luxe traditionnelle ainsi que MAC cosmetics qui a un stand avec de nombreux produits et toutes les éditions limitées disponibles. Il n’est pas rare que j’ai pu trouver ici un produit qui était sold out depuis belle lurette en France. Concernant les prix maintenant, l’écart est important en faveur de l’aéroport.

Comptez:

– 26,50E pour un mascara effet faux cils d’YSL à Séphora en France  VS 20,50E à l’aéroport

– 39,50E le fond de teint Chanel Aqualumière VS 39,50E à l’aéroport

– 19E le chubby stick Clinique VS 15E à l’aéroport

– 47E la palette Guerlain édition limitée Coup de Foudre VS 40,50E à l’aéroport

Comme vous pouvez le constater les écarts de prix dépendent du produit mais ils peuvent être particulièrement significatif. Si vous avez donc l’habitude d’acheter un produit en particulier, je vous conseille très largement de faire vos achats à l’aéroport.

Catégorie n°2: les alcools

Alors là les cocos, ça se corse. Pour vous expliquer un peu ma situation, je vis en Indonésie où l’alcool est très taxé. Je ne peux donc pas me permettre de rentrer d’Europe sans ma petite bouteille, et sachez que cette situation affecte très clairement mon choix de compagnie aérienne! Je m’explique: si je passe par le Qatar en particulier, je n’ai pas le droit d’acheter d’alcool au Duty Free à Paris, je suis obligée d’acheter mon alcool au Duty Free au Qatar et c’est moins intéressant en termes de prix. Par contre, on peut y trouver quelques Whisky sympathiques, comme du Smokehead, qui est difficilement trouvable en France. Pour le vin, laissez tomber le Qatar cependant.

Bref, en arrivant à Amsterdam, j’ai dans l’idée de ramener en Indonésie une bonne bouteille de Whisky à déguster entre amis, ainsi que deux bonnes bouteilles de vin. Pour le Whisky et les alcools fort, pas de problème, les prix sont inférieurs à ceux du marché local (ici les Pays-Bas, et j’ai donc payé 30E ma bouteille de whisky Bowmore 12 ans d’âge (VS 39E en France et 45E en Suède). Même combat pour le Martini que je ramène systématiquement de voyage, comme il est à 7e à l’aéroport (VS 12E en France, 20E en Suède, 30E en Indonésie). Même si j’en consomme peu, je sais que ça fait toujours plaisir comme cadeau d’anniversaire pour mes amis filles.

Pour les vins, la donne est radicalement différente. Je pensais que ce serait aussi intéressant que pour les alcools forts, mais que nénni, ici, c’est la question du collectionneur qui se pose avant toute chose. Je ne vous ai pas gardé les quelques références que j’avais sélectionnées mais pour toutes, les prix étaient mauvais comparés aux prix donnés par WineSearcher (référencement des boutiques internationales).

J’ai donc décidé d’attendre d’être en Suède pour acheter mon vin auprès du SystemBolaget, l’institution suédoise en charge du monopole d’état sur l’alcool.

D’autres trucs marrant que vous pourrez trouver: de la nourriture (laissez tomber, c’est super cher, vous pouvez en 3h d’escale faire l’aller-retour en ville en restant gagnant de ce côté là), les bulbes de tulipe (j’en ai ramené 50 à ma maman, et ils sortent actuellement de terre). Je suis particulièrement fanatique des jus de fruit frais que vous trouverez dans l’aéroport.

En espérant que ce billet vous aura fourni un peu d’information, je vous souhaite une très bonne journée!

Petite pause: Amsterdam

Vous devez commencer à en avoir marre que je vous rabatte les oreilles avec Tanah Toraja, mais j’en suis fort contris, vous n’êtes pas au bout de vos peines.

Comme ce blog s’appelle Nott Around the World, et pas Nott around Indonesia, j’ai décidé d’ouvrir deux nouvelles catégories de billets, à savoir mes voyages en Asie hors Indonésie et mes voyages ailleurs.

En ce moment, j’ai tendance à passer mes vacances plutôt en Europe, comme l’Indonésie peut parfois courir sur les nerfs. Sur la route de la Suède, j’ai eu la chance de faire un passage à Amsterdam. C’est extrêmement souvent que je vais à l’aéroport d’Amsterdam, qui est pour moi le mal incarné tant il y a de magasins de tout ce que j’aime, à savoir alcool, nourriture, maquillage…

Cette fois-ci, j’en ai eu marre de toujours rater cette ville dont on me dit tant de bien. J’ai donc décidé de prendre un vol qui me permettrait de faire une escale à Amsterdam à la journée. Je suis donc arrivée à l’aéroport par KLM à 6h00 du matin pour repartir à 17h00. Pour ceux qui se posent la question de l’aisance de ce type d’escale, je peux vous dire que rarement trajet entre la ville et l’aéroport aura été aussi simple et peu coûteux. Comptez 8e pour l’aller retour en train, il ne faut que 15 minutes pour accéder à la gare centrale qui se trouve au coeur de la ville. Cette escale a sans doute été une très bonne idée de ma part (si l’on exclue le fait qu’il pleuvait comme vache qui pisse).

 

P1070730

P1070731

P1070739

P1070741

J’ai d’abord du subir le choc des températures, parce que Jakarta-Amsterdam, c’est un peu 30°C en moins d’un coup, avec de la pluie toute la journée. J’ai donc agrémenté ma balade de nombreuses haltes café, pâtisseries…

En termes d’architecture, j’ai été scotchée par l’organisation des canaux, par les immeubles tous plus beaux et colorés les uns que les autres. J’ai hâte de repasser pour une journée ou deux, pour passer plus de temps dans les musées, pour faire du vélo et profiter de quelques rayons de soleil.

 

P1070742

P1070744

P1070750

P1070756

P1070767