J’ai testé pour vous… 7h de train pour Yogjakarta

Coucou tout le monde (et dieu seul sait ho combien ce blog attire les foules). 

Comme vous n’êtes pas sans le savoir, je recherche actuellement un nouvel emploi en Indonésie, ce qui n’est pas facile. Je ferai d’ailleurs à cet effet un petit topo concernant « Comment trouver un boulot dans ce charmant pays » pour tous les petits malins que vous êtes, qui en avez marre de la grisaille. 

Donc dernièrement, j’ai été appelée par une entreprise originalement française, pour rencontrer le manager dans la ville de Yogjakarta, centre de la culture Javanaise. Le manque de chance, c’est qe je souhaitais vraiment me présenter car c’est le meilleur moyen de tisser un lien réel avec les équipes et de faire valoir une candidature. Mais que l’on m’a informée de la tenue de l’interview deux jours seulement avant le moment dit. Pas simple, de booker un billet d’avion en particulier. En plus du coût du billet, il faut compter sur les taxes d’aéroport, sur le transport jusqu’à l’aéroport. 
Parfois, on pense donc à une solution alternative, dans mon cas le train. 

Les trains indonésiens sont de nature diverse, mais ils ont tous un caractère commun: ils sont terriblement lents. Comptez 7h de train pour aller à Yogjakarta. Cependant, on m’avait dit que cela valait le coup de le faire une fois dans sa vie car c’est l’un des trains aux paysages les plus somptueux, qui serpente entre les volcans de Java. 

J’ai donc décidé de tenter l’aventure. J’ai eu la chance d’avoir un voisin de train très sympatique. Etudiant à la faculté d’agriculture de Bogor, il est un brillant jeune homme qui souhaite se tourner dans le futur vers l’agribusiness. Il m’explique de nombreux points concernant l’agriculture sur la route, au détour des plantations de Java. Et puis, comme après mon interview demain, je n’ai pas grand chose à faire, il me propose de passer saluer sa famille et d’assister au Siraman, une partie de la cérémonie de mariage à Java. Ce que je m’empresse d’accepter, ce n’est pas tous les jours que j’ai la possibilité d’avoir de nouveaux amis à Yogjakarta!

Alors, après l’expérience, je me dis que le jeu en valait la chandelle, car j’ai pu me faire un nouvel ami dans le train, mais épuisée physiquement et moralement après mes entretiens, j’étais sacrément contente de retourner en 45 minutes à Jakarta par avion. 

D’autant que le billet de train Jakarta Yogja est deux fois moins cher que le billet d’avion, mais l’inverse n’est pas le cas. 

Photos un peu pourries prises de mon téléphone portable. Désolée. 

ImageImageImage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s