Tanah Toraja: l’arbre des enfants morts

A Tanah Toraja, il est un arbre empreint de poésie gothique. Cet arbre est celui des enfants morts.

En effet, le rituel funéraire est extrêmement important pour les âmes des défunts, mais qu’en est-il des enfants, des nouveau-nés?

Avant l’âge de 6 mois, les enfants qui meurent doivent voir leur corps remis à l’arbre de la vie afin que leurs âmes puissent accéder au paradis. Le dit arbre est extrêmement rare. Il est caractérisé par la sève nourricière abondante qui suinte dès la moindre entaille effectuée dans l’écorce. Ainsi, le nouveau-né est-il remis à l’arbre. Les familles de toutes les castes de la société peuvent faire de même, seule la structure des cordes de l’habitacle du corps seront différents (comptez plus de cordes pour les familles nobles).

P1070291

P1070290

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s