Ma crise française: tout ce qui me gêne en France (épisode 1).

J’ai toujours eu la chance d’être acceptée avec mes « excentricités ».  J’aime le noir, le rouge à lèvres soutenu, je semble souvent trop pâle pour la plupart des gens etc etc. En Indonésie, les indonésiens trouvent mon style cool et mode. Ceci fait écho à mon article sur la musique : les gens me considèrent plutôt comme une personne avec du style que comme une excentrique.
Et s’il est bien un pays dont le comportement face aux goûts des autres est totalement différent, c’est bien la France. Et la population française est ici pour me le rappeler.  Le français juge  au physique. Bien souvent j’ai entendu des remarques très désobligeantes faites par des français sur le vêtement de quelqu’un  sur son style. La plupart des français que je côtoie haïssent le batik indonésien, car trop coloré, trop explosif à leurs yeux. Jusque-là c’est bon enfant, mais  allons plus loin. J’ai entendu des critiques effectuées à l’encontre de grands patrons car ne faisant pas assez attention à leur look. J’ai moi-même eu une remarque, pas bien méchante, d’un copain rencontré depuis peu : « Hey, mais tu portes aussi des jolies robes très classes, pas seulement des têtes de mort ». Une autre fois, en rentrant du travail, l’ami français de ma colocataire lui dit  avec approbation: « Ha, ta colocataire semble être une fille sérieuse ! » : Le français, et pas seulement lui, met des gens dans des cases selon son vêtement, selon son look, ses cheveux, son maquillage. Et malheureusement, il faut faire avec. Selon moi cependant, la plus grande intelligence est parfois de savoir passer extrêmement inaperçu, ce qui n’est pas le cas quand je me pomponne. Mais voilà, j’en arriverai quand même à poser la question qui tue : n’est-ce pas honteux de passer à côté d’opportunités d’affaire et d’expériences humaines juste parce qu’on aura mis la personne en face dans une grosse case sans même lui avoir touché trois mots ? Comment est-ce possible de ne jamais vouloir sortir de sa case ? Est-ce que le meilleur, ce n’est pas de savoir s’adapter à la personne qui est en face de soi ?

Publicités

5 réflexions sur “Ma crise française: tout ce qui me gêne en France (épisode 1).

    • LoL. Bah en fait, j’ai du mal au niveau du vêtement de travail. En ce moment, je porte un sarouel en batik, ça fait plus saltimbanque que personnel d’administration… J’en ai rien à faire d’aller démaquillée au boulot non plus.

  1. Tain c’est bien un des trucs qui m’insupporte le plus en France.
    Mais ça va plus généralement avec le côté « ça me regarde pas mais faut ABSOLUMENT que je te donne mon avis, même si c’est super personnel! »

    Ceci dit, je préfère ça à la superficialité complètement vide de 95% des Japonais.

  2. oui 100% d’accord avec cet article. Une facheuse tendance bien française à vouloir mettre à tout prix les gens dans des cases avec des jugements désobligeants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s