Masak makanan Cina!

Ce qui signifie:

« Cuisiner chinois! »

Vous ne le savez peut-être pas, mais j’habite actuellement dans une petite enclave sinisante de l’ouest de la ville, pas très loin du centre. Mes propriétaires sont supers adorables, tous les deux parlent chinois et indonésien. Et bizarrement, y’a plus de choses que je peux dire en chinois pour le moment. La propriétaire est de l’ambassade de France et elle est toujours aux petits soins avec moi.

Le week-end dernier j’avais un peu le moral dans la chaussette. Toujours pas d’appartement alors qu’on m’avait fait miroiter monts et merveilles. J’étais sur le nerfs. Mais voilà, j’ai eu l’idée de poser 100 questions à ma propriétaire, dont l’une: « Vous savez, mon plat chinois préféré, c’est les pieds de porc! J’adore ça et je rêve de savoir les faire moi-même ». Et aussi: « je sais pas comment trouver de quoi faire des xiaomay, pourtant ça a pas l’air trop difficile à faire ».

Ni une ni deux, comme c’est samedi, ma propriétaire me propose d’aller faire un tour au marché traditionnel qui n’est pas loin de là. A 6h30. Un dimanche. Bah ouais, moi je suis une guerrière, même pas peur, et trop heureuse d’avoir cette opportunité. Alors on va TOUT acheter au marché pour faire à manger, tout y compris… la viande. Paul, mon cousin, si tu lis ce message, ne regarde pas ce qui va suivre.

L’entrée du marché

L’endroit du boeuf

 

Hum, le bon poulet

Une pièce séparée pour le porc non hallal

 

Ce sont les minorités chinoises catholiques qui mangent du porc en Indonésie (ou les balinais, ou les expat’, ou les bataks)

 

Mais on ne trouve pas que de la viande au marché hein.

Le traiteur local

Les gâteaux de Medan

 

Nous avons acheté des légumes, du porc, des gâteaux. Ma propriétaire a été super mignonne car elle ne voulait pas que je sorte mon porte feuille par peur que je ne me fasse voler, mais elle n’a pas non plus voulu que je paye la nourriture au bout du compte :). Une vraie famille d’accueil.

Et donc nous voilà aux fourneaux, avec nos ingrédient frais (ou presque) parce que comme le dit ma propriétaire: « Après tout, des fois on mange des trucs pas bons, mais l’essentiel c’est qu’on n’en mange pas trop » 😀 Alors après, il faut savoir que par exemple pour la viande, chaque viande est 2e le kilo moins cher qu’à Carrefour, voire 3e. Et ça fait un écart énorme. Donc non, les indonésiens ne sont pas prêts de délaisser leurs marchés locaux.

Et voilà le résultat de mon dur labeur!

Xiaomay

 

Je suis super ravie de mes premiers pas en cuisine chinoise, et je me sens d’attaque pour mettre à contribution mon nouveau cuit-vapeur, choisi avec soin et amour à Carrefour dans l’intention unique de manger des trucs saints et pas frits (et probablement du porc pas acheté pendouillant sur un crochet :D)

Bref, pendant que certains se remettent de leur émotions je vous laisse et je vais chercher un appartement.
PS: je suis fière de mon article plein de photos :D.

Publicités

2 réflexions sur “Masak makanan Cina!

  1. ça n’a pas l’air mauvais…..et puis les crochets, ils sont peu être désinfectés…de temps en temps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s