Back to Jakarta

« Wait for me a moment, you’ll enter the business class »

-The What?

-You’ll have the travel in business class.

-…”

Franchement, je me demande encore si le passeport de service y est pour quelque chose, mais Océanne et moi sommes surclassées sur le vol Doha/Jakarta. 8h de vol en business class, et je ne sais pas tout à fait à quoi m’attendre. Bon, déjà, c’était totalement le hasard si j’ai retrouvé ma copine Océanne dans l’avion, elle qui n’a plus que 3 semaines à passer en Indonésie avant de retourner définitivement en France. Mais en plus, surclassées, à côté l’une de l’autre !

Et quelle rigolade ! La fatigue aidant et l’euphorie de savoir qu’on allait bien dormir et pouvoir boire du bon alcool avant l’arrivée nous a mis dans un de ces états ! On a gloussé comme des greluches pendant 30 minutes avant de s’attarder sur la carte du petit déjeuner et du déjeuner. Mais d’abord, le verre d’arrivée. Un jus d’orange pressé servi avec délicatesse. Régal assuré. Et puis moi, je n’avais pas mangé depuis un bon moment, alors je me suis fait un petit déjeuner juste colossal. Macchiato, muffin, quenelles de saumon, assiette petit déjeuner arabisante avec son humus et son taboulé… J’en rêve encore.

Pif ! Je pousse malencontreusement le bouton qui fait se mettre en position couché le siège. On est vraiment bien installés par ici. D’autant qu’on nous fournit le pyjama, le cache oreilles, la trousse de toilette avec de l’hydratant, un peigne, un baume à lèvres. On a un super casque coupe son pour regarder des films, une grosse couverture bien douillette. Wonderful ! Avec Océanne, on est quand même assez étonnées par la carte des alcools. Bon, d’abord, proposer du XO, du champagne et toute sorte d’alcools forts, moi, ça me fait rire. Mais surtout, la carte des vins. Ni une ni deux, ayant décidé de commander pour le déjeuner du poisson et une assiette de fromage, j’opte pour un Meursault (pour le poisson) et pour un Pomerol (pour le fromage). Océanne tourne au champagne, et je n’ose pas vraiment en commande sachant que je leur fait ouvrir une fortune en bouteille de vin. Bon d’ailleurs, question d’être lourde jusqu’à la fin : « je voudrais que le Meursault soit servi sur le saumon et que le Pomerol soit servi sur le fromage ». Hein. Faut pas déconner.

Tout cela pour arriver à une conclusion terrible : moi qui redoutait Qatar Airways (et gnagnagna, c’est des Qatari, je ne peux pas les aimer, ils sont Qatari, le concept même du pays du Qatar m’énerve gnagnagna…), et bien finalement j’ai été bassement et aisément corrompue par ces 8h pendant lesquels j’ai très bien dormi et très bien mangé. Ralala, ces jeunes, plus aucune valeur ^^. Et aussi : vivement que je puisse commencer à me constituer ma cave.

Bref ! Bien arrivée à Jakarta. J’ai repris mon ancienne chambre le temps de me trouver un nouvel appartement (et ce après m’être battue avec le portail comme je suis arrivée super tard et qu’il n’y avait plus personne pour m’ouvrir).  Je vous donnerai bientôt des nouvelles plus croustillantes. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s