Singapour, ou le retour du koala vengeur

Hey everyone,

 

Oui, la thématique de Singapour, ça m’inspire dans ce contexte morose de rédaction de mémoire. Donc je voulais vous présenter un peu mon voyage et deux quartiers que j’ai bien aimés.

Alors d’abord, départ jeudi soir de l’aéroport Soekarno de Jakarta. Là, ça commence mal, je commande un taxi pour 4h, 4h arrive, rien, toujours rien, je commande un autre taxi, qui n’arrive qu’à 4h45… Même pas stressée! Surtout quand tu te dis que tu as toutes les chances de tomber dans un bouchon. Bref, direction l’aéroport. Oui mais, ma petite dame, vous partez de quel terminal? Mais j’en sais fichtre rien entre nous! Comment tu veux que je le sache, c’est pas marqué sur mon billet d’avion. Suffit d’aller au terminal Air Asia non? Finalement après être arrivé au terminal 3 international, nous apprenons qu’il faut se rendre au terminal 2. Sauf que voilà, les terminaux sont pas très bien reliés entre eux. Ca vaut le coup de se faire amener dès le début au bon terminal.

Bon donc ça commence pas super, je suis un peu en retard, heureusement j’ai fait mon check in en ligne, ça va me faire gagner du temps. Après avoir payé les fort coûteuses taxes d’aéroport, me voilà à me dépêcher pour aller prendre mon avion. C’est la première fois qu’on me fait aussi peu d’histoire pour ce que contient mon sac, j’aurai pu avoir 200mL de liquide que ça n’aurait pas posé problème. Sauf que là j’apprends que mon vol est retardé. D’une heure. J’attends. 2h. Nous nous envolons, mais voilà, 2h de retard quand tu est sensé arriver à 21h30, ça fait que tu arrives pas à sortir de l’aéroport avant 24h. Sauf qu’à Singapour, après 24h, y’a plus de transports en commun. Et le prix des taxis augmente. Prenons donc le taxi… et paf 20E de taxi, ho oui j’oubliais! La vie est coûteuse ici bas.

Je loge pour deux jours chez l’ami d’Albane qui travaille chez HP à Singapour. Il possède un très bel appartement dans un condominium Singapourien très bien placé, pas loin du métro, juste en face d’un arrêt de bus. Bref, le pied. Ce qui est marrant, c’est qu’il accueille chez lui Albane et son copain, un de ses amis turcs, une française, deux allemands, un anglais, Fil et moi. Ça fait beaucoup de gens. Et à partir de samedi, Albane a une chambre d’hôtel. Je ne me sens pas personnellement de rester si elle n’y est pas, il faut donc que je me trouve aussi un endroit où dormir.

C’est ainsi que vendredi, au lever (c’est à dire sacrément tard parce que je me suis couchée à 3h avec toutes ces conneries hein) je m’en vais fringante après le déjeuner avec Albane dans le quartier de Little India où il existe de nombreux hostels pour backpackers (gens avec des sacs sur le dos :D). Sauf que voilà, à s’y prendre comme des pieds, dans des villes comme SG, on se retrouve vite à la rue avec tous les hôtels affichant complet. Ce week end semble particulier, tout est pris. 5 hostels plus tard, je pousse la porte de l’Imperial Hotel, et ho miracle, une chambre simple est disponible. Malgré son prix je me jette sur l’occasion de vivre deux nuit au coeur de Little India!

 

Little India

 

 

Ça, c’est un quartier qui a du chien les enfants! Bon, bien sûr, il n’y a presque que des Indiens. Car comme je vous l’ai déjà signalé, vivre à SG peut vous permettre de très bien vivre sans avoir à fréquenter quiconque qui ne soit pas de votre culture. Un expatrié à SG n’aura aucun problème à ne parler qu’anglais, à profiter de la vie simple procurée par les transports en commun. Un indien retrouvera sa nourriture et de nombreux compatriotes. Le quartier de Little India, c’est un bout d’Inde au milieu de l’Asie. Sans les odeurs. Donc en fait, ce n’est pas l’Inde, mais on y trouve du paneer (fromage indien) succulent et de très bons naan au fromage. Comment ça je suis en manque de fromage moi?

 

 

Little India est le repère favori des backpackers, de nombreux hostels ont élus domicile sur Dunlop Road ou aux alentours. Si vous souhaitez éviter les centres commerciaux et bien manger pour pas trop cher, c’est un lieu à visiter. Nous avons pu réellement nous faire plaisir avec les gens qui sont chaleureux, et on s’est même fait offrir une part de brownie par un Singapourien d’origine Indienne dans un restaurant.

 

Hop hop, petite photo de moi avec mon super t-shirt, ça fait toujours plaisir à Loulette hihi.

Bref, donc une jolie découverte que ce quartier! Prochain billet sur le quartier chinois!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s