Singapour ou l’invention d’une identité

Bonjour bonjour!

Comme vous vous en doutez bien, à aller à Singapour pour des histoires de visa, je ne pouvais que vous ramener quelques pensées concernant cette ville étrange.

Singapour, c’est où c’est quoi, c’est tout simplement une cité État logée au cœur de la Malaisie. Une heure et demie d’avion au départ de Fat Jakarta et on y est (du moins quand votre avion est à l’heure hein, mais ça hein, c’est les aléas de la vie hein).

Bref, Singapour, c’était une partie de la Malaisie fut un temps, et puis un jour les Malais ont décidé qu’il y avait trop de chinois qui contrôlaient tout, alors on a parqué les chinois dans Singapour en leur donnant le pouvoir, et grosso modo on les a viré de la vie politique en Malaisie. Bah oui messieurs mesdames, il faut ce qu’il faut!

Depuis, pas de bol Jean-Paul, Singapour est beaucoup plus développée que Kuala Lumpur, les affaires marchent fort ici bas. Singapour devient une destination de voyage privilégiée pour tous les riches et très riches des pays aux alentours, car Singapour possède un avantage incomparable! Voire deux! Singapour est un pays totalement sur-organisé, dans les transports et dans tous les aspects de la vie quotidienne, ce qui est une bouffée d’oxygène quand vous venez de Fat Jakarta. Et surtout, la ville est bourrée de malls et en ce moment, faites vos emplettes, c’est les soldes à SG.

Orchard Road, ou comment faire un centre ville avec uniquement des malls et des hôtels

 

Ho, regardez! Même moi je me prends au jeu, quand je trouve des marques TROP ORIGINALES.

 

Bref, après avoir eu tous les conseils de mes collègues d’origine chinoise, me vantant les mérites de cette ville merveilleuse qu’est Singapour, je me suis quand même posé une question: dites donc copains made in Singapour, elle sert à quoi votre ville, sauf à craquer du fric?

Et bah j’ai trouvé ma réponse: à rien d’autre. Singapour, c’est des Malais qui parlent malais, des Chinois qui parlent chinois et écrivent en simplifié, des Indiens qui parlent indou, tout ce beau monde parle anglais qui est langue officielle, et finalement tout le monde reste dans son coin, dans sa petite culture, on ne voit pas de tambouille, de mélanges. Singapour, c’est comme une grosse Root Beer Float: ça fait des couches culturelles qui se superposent sans rien donner de nouveau on dirait. On a le goût du soda, le goût de la crème, le goût de la glace, et puis rien d’autre.

Root Beer Float, une découverte culinaire à la frontière du réel

D’ailleurs, pour l’architecture c’est la même. Ho les jolis bâtiments! Ah tiens, ici ils ont tenté de faire genre des bâtiments anciens, parce qu’il faut bien se créer une histoire, ha là ils ont fait un musée, car faut bien être ville de culture, ho! Ici on dirait l’Oeil de Londres, c’est fou ce que c’est original! Oh et cette fontaine est la plus grande du monde, créons nous des monuments!

Bref, quelques quartiers ont quand même du chien, Little India et China Town plus particulièrement, mais je vous les présenterai une autre fois!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s