Le football en Indonésie, une histoire d’honneur et de passions

Bonjour tout le monde,

Cela n’aura échappé à personne, nous avons eu le droit d’assister à une très belle finale de ligue des Champions entre Barcelone et Manchester United.

Ce que vous ne savez surement pas, c’est qu’ici, la grande majorité des mâles du pays vit football, respire football, mange football. Et comme l’Indonésie n’a pas vraiment d’équipe, et bien il faut soutenir d’autres équipes. Ainsi, tout le monde a un pays et un club préféré.

Par exemple, mes amis Mr Bean Indonésiens (je vous en parlerai prochainement), soutiennent les équipes italiennes. Pourquoi? Vas savoir, mais attention, ce sont de fervents supporters de Milan. Samot et les amis d’Ivor supportent Manchester United. Et bien sûr, l’une des questions que l’on m’a obligatoirement posée: et toi?

Bah, euh, moi, euh… Allez, fais preuve d’imagination, diantre! « Arsenal! ». Me voilà donc très fraichement supporter fanatique et acharnée d’Arsenal, parce que cocorico y’a des Français, et également parce que j’ai pu assister à un de leur match dans leur stade et que c’était cool.

Mais voilà, ce soir, c’est très particulier. Barcelone contre Manchester… Et Ivor supporte Barcelone, vas savoir pourquoi lui qui n’en a rien a taper du foot. Donc j’ai rendez vous à Kemang avec les zouzous pour assister au match en temps réel (comptez 1h30 du matin en Indonésie, donc…) et avec pas moins de 500 mâles indonésiens prêts à en découdre pour leur équipe préférée. Ca donne ça…

D'abord, je prends des forces au restaurant chinois avec Teddy

 

On s’occupe en jouant aux cartes jusqu’à 1h du matin environ, en papotant sur la France, l’Indonésie.
Et puis le moment du match arrive. Il y a plusieurs écrans mis en place, mais le principal ne fonctionne pas très bien, ce qui fait hurler les Indonésiens.

Quand les Barcelonais ouvrent le score, ça danse sur les tables, ça hurle, je crois que je n’ai jamais vu cela en France ^^.

Le résultat donne lieu à un feu d’artifice, tout le monde étant heureux de cette bien bonne soirée. Je sombre dans la voiture, alors qu’il est 4h du matin bien sonné et que nous sommes pris dans les bouchons pour repartir.

Publicités

3 réflexions sur “Le football en Indonésie, une histoire d’honneur et de passions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s