Métro, boulot, dodo

Lundi, retour au boulot…

Mais ça va, j’ai le moral, je suis contente d’y aller même si je ne sais pas vraiment à quelle sauce je vais être mangée cette semaine.

Comme tous les lundis, on commence en fanfare par une réunion dans laquelle le boss convie tous les lawyers et stagiaires à faire un récapitulatif de l’avancée de leurs dossiers. Bon, obligatoirement Hélène, Jerry et Ivor ont plus de choses à raconter que moi. Cela permet à M.Leks de mettre en place un planning pour la semaine. Ce matin, j’ai un peu de mal à garder les yeux en face des trous et la fatigue se fait réellement sentir. Il faut vraiment que je dorme tôt ce soir, chose qui n’est jamais évidente selon l’heure à laquelle je sors du travail.

Heureusement, la voix de M.Leks me réveille lorsqu’il commence à me parler en anglais. Et oui, car le travail ici est bilingue, mais quand même, on fait les réunions en Indonésien, donc je n’arrive pas à comprendre tout ce qui se passe (litote). Je reprends, la voix de M.Leks se fait donc compréhensible pour mes douces oreilles, et il m’explique que Jerry ayant assez peu de choses à corriger cette semaine, je serai donc assignée à la terrible tâche d’écrire des articles pour le nouveau blog de Leks&Co. Normalement, cela ne devrait pas me poser trop de souci, écrire des choses ordonnées et simples reste un de mes atouts. Cependant, je lui dis que je prépare une présentation pour vendredi, concernant la sécurisation des contrats de vente immobilière en France. Je lui explique que je ne connais pas vraiment cela et que cela me permettra sans doute d’avoir un point de comparaison possible avec le droit indonésien. Il acquiesce, mais rajoute: « Il faudra quand même que tu fasses une présentation sur ton mémoire, comme ça, nous serons un peu ton pré-jury ». Mais, euh, arghhhh, c’est-à-dire que là tout de suite, je n’ai même pas de sujet juridique à proposer, aucun juriste ne répond à mes messages et je n’ai aucun moment pour aller dans une bibliothèque pour trouver des ouvrages. A part cela, tout va bien. Bref, ça fait que je vais devoir demander au chef cette semaine si je peux me prendre mon micro pour passer des coups de fils du bureau parce que franchement, je ne sais pas comment je peux faire autrement pour tenter de rentrer en contact avec des professionnels.

Donc aujourd’hui, je décide de terminer la première partie de ma présentation, même si je ne la présenterai que la semaine prochaine, en attendant qu’Hélène ne m’envoie les éventuels sujets d’article. C’est assez intéressant, en fait, j’ai au moins l’impression que ça me servira personnellement de savoir quelles clauses doit contenir un  contrat lié à l’achat de logement ou de quoique ce soit. Le plus difficile et le plus long, encore une fois, c’est de faire la traduction entre le français et l’anglais. Par exemple, en ce qui concerne le délai de réflexion et le délai de rétractation, la différence est franco française, je ne trouve pas de différence en droit anglais donc pas de mot qui puisse convenir. L’après midi, après un lunch très pimenté au bureau, je commence à rédiger mon article. Je décide de très bien le structurer, par point, juste pour une meilleure relecture par le boss, et puis j’enlèverai l’organisation par la suite. Deux heures plus tard, j’ai écris l’article résumant les conditions légales pour implanter une entreprise en Indonésie (nom, localisation, actionnariat, démarches ministérielles). J’ai largement le temps de commencer mon article sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Jerry arrive pour que nous terminions la review de l’agreement que nous devons faire pour le client. C’est avec joie que j’embraye sur cette activité nouvelle. En effet, si les articles m’apportent de bonnes connaissances, rédiger des choses reste moins juridique que réviser des contrats et des accords divers.

Bref, voilà donc un petit résumé de mes activités, vers 17h, les filles m’ont demandé si je souhaitais manger avec elles. Elles comptaient commander de la nourriture chinoise. Parfait pour moi!! Les plats sont vraiment délicieux, j’adore la nourriture chinoise préparée par les Indonésiens d’origine chinoise.

Vers 18h30, il est temps de s’en aller, Ivor plaide demain et jeudi. Pendant la journée, il nous avait raconté certaines de ses aventures d’écolier, comme il était particulièrement turbulent. Alors je lui raconte les bêtises qu’en temps qu’interne on faisait; bon, aucune comparaison possible mais quand même, on a passé des bons moments à l’internat de St Just. Et puis Ivor me dit qu’il a un peu faim lorsqu’on arrive près de chez moi. Je lui propose de faire un tour chez Senayan, où je boirai juste une de leurs boissons comme le délicieux repas chinois a également été extrêmement copieux. Ca me fait toujours plaisir de passer un moment avec Ivor, car on s’entend vraiment bien et il a à cœur de me faire découvrir l’Indonésie et l’Indonésien. On parle un peu du bureau, comme il s’en va plaider demain sur un cas particulièrement difficile. Je lui demande si les filles du bureau ont la possibilité d’aller plaider. Une fois de plus, il m’explique que seuls les Indonésiens d’origine chinoise particulièrement brillants peuvent aller plaider à la Cour. En effet, l’État est assez raciste. Il me rajoute que le boss, lui, peut se permettre d’aller plaider malgré le fait qu’il soit d’origine chinoise. Gnéééé? (Vous remarquerez à quel point ce son convient aux situations dans lesquelles on se sent un peu débile, copyright Hugo et Sylvain) Et oui, il m’explique que le père du boss était un prêtre polonais, qu’il est tombé amoureux qu’une Indonésienne d’origine chinoise et qu’il a fait la demande au Pape de pouvoir se marier. Je ne savais pas que cela pouvait arriver, et je pense que les cas d’acceptation doivent être plus que rares, mais le Pape a accepté ce mariage. En tout cas, le chef est particulièrement respecté tant à la Cour que dans les milieux d’affaire. Et il est Chrétien, comme presque tous les gens au bureau. Ah bah ça valait bien la peine que je me prenne la tête à choisir des cadeaux sans porc et sans alcool! Il rigole quand je lui explique quelle galère ça a été.

Après le repas, nous rentrons tranquillement et je vais directement au dodo en passant uniquement par la case douche!

PS: j’éditerai dès que possible avec les photos du repas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s