Addiction culinaire n°1: Noix de coco

Bonjour!!

Aujourd’hui, je souhaite vous faire découvrir une petite addiction culinaire qui va finir par me coûter cher à coup de 80c par-ci, par-là.

Je parle bien entendu de la Kelapa Muda, qu’on retrouve sous différentes formes, glacée ou non, sucrée ou pas.

Une petite photo pour le plaisir (prise avec le Blackberry donc je suis contente):

Dans le cas présent, la noix de coco est pleine de jus rafraichissant et elle continent également de la chaire qu’on peut manger, j’arrête pas de consommer ça, il faut que je me calme…

Publicités

Sortir à Jakarta: Jakarta Brew House

Bonjour bonjour!

Jeudi soir, j’ai eu une sorte de petit passage à vide, normal dans les périodes un peu incertaines. Pour me remonter le moral, mes amis m’ont amené à Plaza Senayan (Jakarta Sud), dans un lieu charmant nommé Brew House.

Dans un souci de professionnalisme de ma part (haha), j’ai décidé de vous faire une petite review en m’appuyant sur les critères développés par mes héros personnels: les gars (et filles?) de Crazy Nights in Jakarta, THE blog de référence francophone en matière de nuits débridées dans la capitale indonésienne. Malheureusement, le blog est maintenant à l’abandon… Donc je reprends un peu le flambeau, et je vais essayer de vous parler de mes crazy nights à moi :).

La Brew House, j’y suis allée un jeudi soir, en semaine, et c’était très fréquenté. Le bar se situe dans le mall Plaza Senayan. Je vais faire ma fille, mais ce qui est chouette, c’est que c’est au sous-sol, à l’endroit mignon où il y a plein de bassins avec des groooos poissons! (mode fille off). En ce qui concerne l’agencement du bar, il y a possibilité de s’installer dans des fauteuils et canapés cosy à l’extérieur, pas loin des bassins, mais il y a aussi une partie intérieure assez chouette, à l’éclairage lounge. Détail chouette: on peut voir la salle de billard au sous-sol du sous-sol (oui, c’est concept), car le sol est en vitrage à certains endroits.

Lorsque nous sommes arrivés, nous nous sommes directement installés à l’extérieur. Comptez un gros budget, surtout si vous souhaitez manger: quelques nachos vous reviendront à Rp. 35 OOO  (3E), mais les sandwich sont plutôt à 60 000RP et les plats entre Rp. 80 000  et Rp.160 000. Il y a de la nourriture occidentale, du moyen orient, et également des tapas. Moi, je ne suis pas venue là pour manger, comme on a fait un gros repas, mais plutôt pour boire.

Et quelle n’est pas ma surprise quand je vois des bouteilles de Triple Karmelit trônant sur les caisses qui servent de décoration extérieure. Impossible de trouver le prix sur le menu. Je demande à la serveuse: « Je veux ça, c’est combien? ». Petite bouteille à Rp. 80 000. Aie, j’ai un peu mal aux dents, mais bon, sois riche, trouves toi un job, et tais toi, comme on dit par chez moi :D.

Le boss vient me saluer personnellement: j’ai l’impression que ma blondeur et mon bon goût en termes de bière est un atout pour engager la conversation:

« Les bières viennent de Singapour! Si vous voulez, j’ai de la Trappiste 8! J’avais de la 10, mais c’est parti comme des petits pains!

– Vous avez pas de la Quadruple et de la Rochefort? Je demande ça par hasard hein, mais elles sont super celles-là!

– Ah non, mais on les a eu par le passé! Faut que j’en commande de nouveau! »

Par curiosité, mes amis commandent la même chose, et je suis heureuse de vous dire que je suis peut-être à l’origine d’un début de passion pour la bière.

En bref: Brew House, bonne découverte surtout pour les gens qui, comme moi, sont difficiles en termes de bière. Opportunités selon les arrivages. Vous pouvez aussi vous retrouver juste avec une Heineken si le goût de la pisse bonne bière occidentale vous manque.

En termes d’ambiance, on a eu la chance d’assister à un joli concert avec de belles reprises… C’est une ambiance sympa, pas trop surchargée, c’est confortable… Donc si vous cherchez du bon alcool ou un endroit cosy où vous aurez tout loisir de discuter entre amis, la BrewHouse peut tout à fait vous convenir.

La musique oscille entre rock et pop, ce qui convient normalement à toutes les oreilles. Il semblerait également que le bar retransmette les gros match de football et que le mercredi et le jeudi soit des soirées dédiées aux groupes acoustiques (jam et reprises).

Brew House, Plaza Senayan
Class : High rank
Originalité : Cosy avec plein de très bonnes bières Belge
Nakal : Non, je crois pas
Note : 8/10

Article (sexué) sur la relation entre milieux d’affaire et SPA en Indonésie

Bonjour tout le monde,

J’écris aujourd’hui ce petit article afin de vous faire part d’une de mes découvertes concernant le monde du droit et des affaires ici en Indonésie.

Bon alors, je veux de suite vous rassurer: je ne suis pas une grande idéaliste, et j’ai arrêté de vivre dans le monde des bisounours depuis un temps certain. Je sais que certaines entreprises ont des pratiques quelques peu douteuses concernant les manières de récompenser les bons et loyaux services des personnes travaillant pour elles. Après, j’avoue avoir été un peu dépassée par l’ampleur du phénomène.

Mais voilà, ma petite aventure d’hier concernant le sujet me donne envie de partager. J’ai pu rencontrer un copain qui est dans un cabinet d’avocat plutôt branché bancaire. Jo, un ami d’Ivor, me parle des salons de massage à Jakarta après avoir entendu mon expérience de fish massage alors que nous buvons un coup à Plaza Senayan.

« Tu sais, ici, c’est compliqué de trouver un salon de massage ou un SPA qui ne propose pas de services… + +.

– Hum, c’est dommage, j’aurais bien été me faire masser les pieds! Tu es déjà allé dans ce genre d’endroit?

– (silence gêné) Hum… C’est un peu compliqué comme histoire. Oui, j’y suis allé, mais je n’ai pas « consommé ». On va dire que vu mon boulot, c’est monnaie courante d’aller dans les SPA.

– Pardon? Tu veux me dire que quand tu es avocat, tu es sensé consommer de la prostituée? C’est pas un brin immoral?

– Tu sais, en général, quand on gagne un procès pour un gros client (et les Chinois sont les champions pour proposer cela), on nous propose toujours d’aller au SPA. J’ai déjà assisté à cela… Je pense que ce n’est pas bon, et je suis content que mon boss n’encourage pas la participation à ce genre de choses, mais parfois, un client peut très mal prendre un refus lorsqu’on est convié à ces évènements… spéciaux. »
Bon, je sais que tout cela est monnaie courante, mais j’ai beaucoup de mal à me figurer comment une femme pourrait se faire une place dans ce genre de milieu. J’imagine mal mes demoiselles juristes créer les mêmes « liens » avec les clients que les hommes peu scrupuleux et parfois sans doute juste entraînés par le mouvement des affaires, la peur de heurter le client etc etc.

En tout cas, Jo me rajoute en soupirant:

 » Ce n’est pas pour rien que le milieu du droit est considéré comme très débauché et plein de pervers sexuels ici ».

Euh, je crois que ce sont les milieux de pouvoir, pas seulement le milieu des avocats.

Let’s get married!

Bonjour tout le monde!

J’écris cette petite brève car j’ai eu l’occasion de rencontrer Tom, un Indonésien rieur et bien portant, dont l’histoire à mis à l’épreuve ma capacité de tolérance face aux coutumes autres que les miennes.

Vous ne le savez donc peut-être pas, mais je suis particulièrement attachée au respect des femmes. Donc, mon histoire, ou plutôt, celle de Tom, c’est une sorte de conte musulman. Tom est très croyant, grand pratiquant, il a un bon boulot, une petite fille et une femme qu’il adore.

– Ho, quel âge a ta femme, Tom?

– 20 ans!

– … Mais, euh, tu as 29 ans non? Tu es marié depuis combien de temps?

– 4 ans.

Bon, moi j’ai rien contre les couples avec des écarts d’âge, mais par contre, j’avoue que j’ai eu du mal à encaisser le mariage de la miss à 16 ans. Pour moi, c’est lancer une enfant dans l’arène qu’est le couple. Alors oui, Tom est un peu l’homme parfait, bien sous tout rapport selon les goûts locaux. Mais, quand on a 16 ans et qu’on doit assumer un mari plus âgé et une famille, quelle est la place laissée à la femme, éventuellement à la travailleuse?

Un fétichisme incongru…

Bonjour à vous! J’espère que vous allez bien! Bon, alors, je ne pensais jamais être amenée à le dire un jour, mais voilà, je suis fétichiste.

Bon, je vous refais un petit topo de ce qu’est un fétichiste: vouer un culte à une personne ou à un objet. Bon… Vous me connaissez sans doute assez pour savoir que je ne suis pas prête à vouer un culte à une personne, donc obligatoirement, je vais vous parler d’un truc étrange.

J’ai nommé le Krupuk!

Le Krupuk est un chips, qui peut être au goût de tout et n’importe quoi, ça croustille et c’est gras, il en existe de très nombreuses variétés que j’espère vous faire découvrir à travers ma nouvelle rubrique « Fétichisme du Krupuk ».

PS: le chips crevette asiatique que l’on connait, c’est un Krupuk!

Mais, mais... Qui se cache dans ce plastique???

Le cadeau le plus drôle que l'on m'ai fait, et le plus spontané aussi 😀

Brève Humour de Juriste

Les juristes, c’est bien connu, ont l’humour le plus décapant et un charisme sans équivalent. Bien sûr, dans ce moments là, vous vous dites que je mens. Peut-être (sûrement). Nous ne sommes pas des marrants, nous sommes de ordonnés rigoureux. Mais franchement, des fois, vous verriez le bureau, vous réviseriez votre jugement hâtif!

Réflexions autour du concept de propriété en Indonésie:

X: « Il y a un billet de 5000 sur la table, ça doit être le tien! »

Y: « Je pensais que c’était le tien, c’est pas ce qu’on t’a ramené pour ton paquet de clopes? »

X: « … Je ne crois pas »

X: « Si la propriété de cet argent n’est revendiqué par personne, alors il sera considéré comme propriété de l’État! Peut-être devrions nous faire quelque chose! »

_______________________________________________________________

Des fois, mener des enquêtes de terrain, c’est bien…

X: « Après 6 mois de travail auprès du client, nous avons découvert que le plaignant revendique une parcelle du terrain de notre client qui n’est pas du tout là où on la croyait être. Elle était sans doute sur la plage fut un temps, maintenant elle est sous la flotte et appartient officiellement à l’État. J’oscille par conséquent entre l’envie de me dire que c’est la plus belle blague juridique de ma vie et l’envie d’égorger ceux qui auraient du se rendre compte de la bourde depuis des mois déjà ».

________________________________________________________________

Utilisation de la jurisprudence en Indonésie (more to come)

X: « Dans un magnifique revirement jurisprudentiel, je décide unilatéralement que nous irons manger à Sarinah.

Y: Boarf tu sais, la jurisprudence, pour ce qu’on en fait ici… »